BTP : pourquoi faut il géolocaliser vos engins et véhicules ?

La géolocalisation de véhicules et d’engins est un moyen de plus en plus prisé par les entreprises opérant dans le secteur du BTP. En effet, c’est un dispositif de sécurité idéal qui permet, non seulement, de lutter contre les risques de vol, mais également d’éviter des accidents du travail. Le système de géolocalisation des véhicules met bien des avantages à disposition des métiers du BTP.

En quoi consiste la géolocalisation de véhicules ?

Le système de géolocalisation de véhicule consiste à déterminer exactement, à une marge d’erreur d’environ 5 mètres, le lieu et l’endroit où se trouve le véhicule tracé. Il est allié à une technologie de GPS ou de GSM pour permettre la transmission des coordonnées géographiques directement sur le satellite ou le téléphone de l’utilisateur. Le dispositif se présente sous forme de boîtier comportant un récepteur GPS et un module émetteur GSM. Ils serviront respectivement à identifier la position du véhicule et à informer l’utilisateur du lieu où il se trouve, ces matériels permettent de géolocaliser son véhicule dans le BTP.

En quoi la géolocalisation de véhicules est-elle utile dans le BTP ?

Le BTP figure parmi les secteurs d’activité qui font le plus usage de véhicules et d’engins. Leur gestion est donc l’une des préoccupations importantes au sein de l’entreprise. Pour ce faire, l’entreprise doit procéder à un contrôle rigoureux quant à la position, l’utilisation, mais surtout, la sécurité de chaque véhicule. Le fait de pouvoir géolocaliser son véhicule permet de tracer la position des engins, ce qui évite les risques de vols qui coûteraient près d’un milliard d’euros chaque année aux métiers du secteur. Les forces de l’ordre sauront donc où chercher directement le cas échéant, ce qui permet à l’entreprise de récupérer le bien volé.

Côté gestion de temps, la géolocalisation représente un gain de temps considérable étant donné que le décompte ainsi que la vérification des heures de travail effectuées sont automatiquement effectués par le système. L’entreprise pourra donc s’épargner des surcoûts infondés induits par les heures supplémentaires qui n’ont pas été effectuées convenablement. Les chantiers bénéficieront donc d’un contrôle plus rigoureux et efficace. Le système enregistrant d’ailleurs chaque comportement du conducteur, il permet à l’entreprise d’évaluer sa prudence et sa capacité à conduire. En effet, cela n’est pas sans intérêt pour l’entreprise puisqu’elle pourra éviter les éventuels dommages causés par les accidents soit, une perte de temps et d’argent. De plus, géolocaliser son véhicule dans le BTP permet également d’identifier toute utilisation abusive des véhicules ou engins de l’entreprise.

Quelles sont les règles à suivre dans le recours à la géolocalisation de véhicules ?

Même si géolocaliser son véhicule dans le BTP se fait de plus en plus, cela n’est pas sans contraintes pour l’entreprise. En effet, dans le cadre du respect de la liberté individuelle, chaque entité faisant recours à l’utilisation d’un système de géolocalisation doit obligatoirement en aviser ses salariés que c’est par note de service ou d’une réunion d’information. Le dispositif ne doit également pas être utilisé dans le but de contrôler la vitesse de travail des salariés et il est proscrit par la loi de mettre en place un suivi permanent et systématique de ces derniers.

5 avantages de la géolocalisation de véhicules pour les gérants de flotte automobile
Géolocalisation de véhicules et télématiques embarquée : quelle est la différence ?