Logistique urbaine : de quoi parle-t-on ?

Au cours des derniers mois, de nombreuses actualités et ressources autour de la logistique urbaine ont été publiées sur le site. Mais qu’est-ce exactement que la logistique urbaine ? En général, c’est la pratique des procédés de la logistique traditionnelle afin d’obtenir une gestion plus optimisée des flux de marchandises et d’individus dans les milieux urbains, les flux interurbains, les périphéries et les agglomérations. Tour d’horizon sur ce concept.

La définition de la logistique urbaine

Même si l’évolution de l’e-commerce persiste à dématérialiser une part des achats au niveau de la commande, la ville reste souvent un lieu majeur de consommation et d’échanges, et le nombre des livraisons se développe encore plus. La logistique urbaine se situe au carrefour des enjeux du développement urbain, de la dynamique économique et de la qualité de la vie. Elle rassemble plusieurs réalités interdépendantes. D’abord, il y a les flux annexes qui englobent une réalité diversifiée. Puis, il y a les circuits des particuliers pour leur approvisionnement. Et enfin, il y a l’organisation de flux produits par les organismes tertiaires, industriels ou commerciaux du secteur marchand.

Les objectifs de la logistique urbaine 

La logistique urbaine vise une gouvernance souple et globale, puis à développer l’efficience du dernier maillon en promouvant des schémas d’organisation nouveaux. Elle incite ensuite les modes alternatifs à la route, au fluvial et au ferroviaire, et favorise la croissance d’un immobilier logistique de nouvelle génération. Elle apporte une politique volontariste d’acquisition et de préservation du foncier pour les activités logistiques.

Les principaux enjeux de la logistique urbaine 

Le transport de marchandises en ville effectué par des transporteurs routiers peut générer des formes de congestion, et par conséquent, des nuisances atmosphériques et sonores. Les transports représentent entre 35 % et 50 % des émissions de gaz à effet de serre en milieu urbain. Dans les grandes agglomérations, le transport est l’émetteur principal d’oxyde d’azote. Dans de nombreuses villes, la pollution atmosphérique atteint des niveaux dangereux pour la santé. Ce dernier maillon de la logistique est aussi le plus coûteux.

Bref, les enjeux de la logistique urbaine sont : mieux faire connaître son rôle, promouvoir d’organisations logistiques nouvelles, installer une stratégie de déploiement de nouveaux matériels. Mais encore, faire du foncier le levier de la réintroduction de la logistique dans la ville, favoriser un horizon juridique ajusté, faire de la logistique urbaine un tremplin pour l’emploi et agir ainsi sur la structure du marché en maintenant l’émergence de nouveaux acteurs.